Translate This Page

French English German Italian Portuguese Russian Spanish

 

 

LES ARMES CONVENTIONNELLES

 

Cinq catégories de forces armées conventionnelles sont réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe(Traité FCE) : les chars de bataille, les véhicules blindés de combat,l'artillerie, les avions de combat et les hélicoptères d'attaque. Il existe cinq méthodes pour détruire les armements et équipements conventionnels limités par le Traité FCE. La destruction par découpage peut s'appliquer à tous les armements et équipements conventionnels limités par le Traité.

La démolition à l'explosif peut être utilisée pour tous, à l'exception des avions de combat. La déformation peut être employée pour tous les armements et équipements conventionnels limités par le Traité sauf pour les véhicules blindés de combat et les systèmes d'artillerie, à l'exception des systèmes de lance roquettes multiples et des mortiers qui ne sont pas automoteurs. La destruction par écrasement peut concerner les chars de bataille, les véhicules blindés de combat, les canons automoteurs, les obusiers automoteurs,les pièces d'artillerie automotrices associant les caractéristiques des canons et des obusiers, et les mortiers automoteurs. Chaque État partie a le droit de réduire un maximum de 200 avions de combat par utilisation comme cibles téléguidées.

 

Artillerie

Système de gros calibre capable de prendre à partie des cibles au sol,essentiellement par des tirs indirects. De tels systèmes d'artillerie fournissent l'appui-feu indirect essentiel aux formations interarmes. Les systèmes d'artillerie de gros calibre sont les canons, les obusiers, les systèmes d'artillerie associant les caractéristiques des canons et des obusiers, les mortiers et les lance-roquettes multiples d'un calibre de 100 millimètres et plus. Les systèmes d'artillerie sont l'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Avion de combat

Aéronef à voilure fixe ou à géométrie variable armé et équipé pour prendre à partie des cibles au moyen de missiles guidés, de roquettes non guidées, de bombes, de mitrailleuses, de canons ou d'autres armes de destruction, ainsi que tout modèle ou version de tels avions qui remplit d'autres fonctions militaires, comme la reconnaissance ou la guerre électronique. Le terme « avion de combat » n'inclut pas les avions d'entraînement de base. Les avions de combat sont l'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Char de bataille

Véhicule à chenilles ou à roues qui pèse au moins 16,5 tonnes et armé d'un canon d'un calibre d'au moins 75 millimètres pouvant tourner sur 360 degrés. Les chars de bataille sont l'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Hélicoptère d'appui au combat

Hélicoptère qui ne remplit pas les conditions requises pour être considéré comme un hélicoptère d'attaque et qui peut être équipé d'armes variées d'autodéfense et d'interdiction de zone, telles que des mitrailleuses, canons et roquettes non guidées, des bombes simples ou à sous-munitions, ou qui peut être équipé pour accomplir d'autres fonctions militaires.

 

Hélicoptère d'attaque

Hélicoptère de combat équipé pour employer des armes guidées antichar, air-sol, ou air-air et équipé d'un système intégré de contrôle de tir et de visée pour ces armes. Les hélicoptères d'attaque peuvent être spécialisés ou polyvalents. Il s'agit d'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Hélicoptère de combat

Hélicoptère armé et équipé pour prendre à partie des cibles au sol ou dans l'air, ou pour remplir d'autres fonctions militaires. Les hélicoptères de combat comprennent les hélicoptères d'attaque et les hélicoptères d'appui au combat,mais pas les hélicoptères de transport non armés. Les hélicoptères de combat sont l'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Mine antipersonnel

Système d'arme défini par le Protocole II de la Convention sur les armes inhumaines comme un engin principalement conçu pour exploser du fait de la présence, de la proximité ou du contact d'une personne et destinée à mettre hors de combat, blesser ou tuer une ou plusieurs personnes. La Convention d'Ottawa retient une définition plus large, qui ne précise pas le mot « principalement » et englobe donc toutes les mines terrestres.

 

Mine terrestre

Engin placé sous ou sur le sol ou une autre surface, et conçu pour exploser du fait de la présence, de la proximité ou du contact d'une cible et destiné à la tuer, la détruire, la blesser ou la neutraliser. Il existe, en gros, deux catégories de mines terrestres : les mines antipersonnel et les mines anti véhicule. Les mines antipersonnel sont conçues pour tuer ou blesser des personnes, et les mines anti véhicule pour détruire ou endommager des chars et autres types de véhicules blindés.

 

Piège

Munition ou dispositif mis en place à la main et conçu pour tuer ou blesser une personne et qui est déclenché par commande à distance ou automatiquement après un certain temps.

 

Véhicule blindé de combat (VBC)

Véhicule automoteur doté d'une protection blindée et d'une capacité tout terrain. Les véhicules blindés de combat incluent les véhicules blindés de transport de troupe, les véhicules blindés de combat d'infanterie et les véhicules de combat à armement lourd. Les véhicules blindés de combat sont l'une des cinq catégories de forces armées réglementées par le Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (Traité FCE).

 

Véhicule blindé de combat d'infanterie (VBCI)

Véhicule blindé conçu et équipé essentiellement pour transporter un groupe de combat d'infanterie. Il permet normalement aux troupes de tirer de l'intérieur du véhicule sous protection blindée. Les VBCI sont armés d'un canon intégré ou organique d'un calibre d'au moins 20 millimètres et parfois d'un lance-missiles antichar.

 

Véhicule blindé de transport de troupe (VBTT)

Véhicule blindé conçu et équipé pour transporter un groupe de combat d'infanterie et qui possède, en règle générale, un armement intégré ou organique d'un calibre inférieur à 20 millimètres.

 

Véhicule blindé de transport de troupe-sosie

Véhicule blindé monté sur le même châssis et extérieurement semblable à un véhicule blindé de transport de troupe, qui n'est pas équipé d'un canon d'un calibre de 20 millimètres ou plus, et qui a été construit ou modifié de façon à rendre impossible le transport d'un groupe de combat d'infanterie.

 

Véhicule de combat à armement lourd (VCAL)

Véhicule de combat doté d'un canon intégré ou organique à tir direct d'un calibre d'au moins 75 millimètres, ayant un poids à vide d'au moins 6 tonnes et ne répondant pas aux définitions d'un véhicule blindé de transport de troupe, d'un véhicule blindé de combat d'infanterie ou d'un char de bataille.

 

LES ARMES CLASSIQUES

 

Les armes classiques sont difficiles à définir précisément. En principe, les armes n'ayant pas une capacité de destruction massive sont dites classiques.La différence entre les armes présentant une capacité de destruction massive et les autres apparut à la fin de la seconde guerre mondiale avec les armes nucléaires. Il fallait impérativement les distinguer des armes plus classiques qui avaient existé jusqu'alors. Au fil des années, les armes chimiques et biologiques sont venues s'ajouter aux armes de destruction massive.

La distinction entre armes classiques et armes non classiques s'est ainsi précisée.Les armes classiques, qui se distinguent essentiellement par ce qu'elles ne sont pas, comprennent les engins capables de tuer, de neutraliser ou de blesser une cible militaire essentiellement au moyen d'explosifs brisants,d'explosifs combustible-air, d'énergie cinétique ou de dispositifs incendiaires. Les explosifs brisants sont des charges chimiques dont l'explosion est extrêmement rapide et qui ont un effet brisant considérable.Ils sont utilisés par la plupart des armes classiques. Quant aux explosifs combustible-air, ils mettent le feu à un aérosol et provoquent un puissant effet de souffle au moment de l'explosion.

Leur pouvoir de destruction est supérieur à celui des explosifs brisants, surtout dans les espaces confinés.Les armes à énergie cinétique impriment à leurs projectiles une force d'accélération extrêmement élevée qui se répercute sur la cible au moment de l'impact. Quant aux dispositifs incendiaires, ils produisent une flamme qui dégage un rayonnement thermique très élevé et provoquent des dégâts par le feu.Les armes classiques sont le type d'armes le plus courant. Elles ont été jusqu'à présent le principal instrument de conflit et le resteront certainement dans un avenir prévisible. Une guerre classique se caractérise par l'utilisation d'armes classiques comme instrument de guerre.

Les armes classiques ont été utilisées pour attaquer toutes sortes de cibles,qu'il s'agisse d'infrastructures ou de personnel ou matériel militaires. Elles sont nettement moins destructrices que les armes de destruction massive puisque leurs effets (qui varient selon le type d'arme utilisé), leur précision et surtout leur portée sont plus limités. Les armes classiques sont aisément disponibles, même si l'acquisition et l'entretien d'un très grand nombre de ces armes peuvent coûter cher.

 

 

 

 

Adresse Contact

AMESIS BAT PROTECT

GENÈVE
Bureau Principal
Rue Du Cendrier 15
1201 GENÈVE CH
SUISSE

UID:
CHE-382.857.008
Handelsregister-Nummer:
CH-660.2.491.017-4

MENTON
18 Promenade du val de MENTON
06500 MENTON FR
FRANCE

PRINCIPAUTÉ de MONACO
Bureau Commercial
GLYCERIO DO ESPIRITO SANTO Janice
11 Boulevard Du Jardin Exotique
98000 MONACO MC

N° SIRET : 750 051 898 00013
N° TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR49750 051 898 00013

Questions, conseils ou devis
Numéro PORT. DIRECT : 0033 (0)615283829
Numéro BUREAU : 0033 (0)483392088

FORMULAIRE DE CONTACT  

AMESIS infos

 

LA PRINCIPAUTÉ DE MONACO

PARLE D'AMESIS

 

 

AMESIS
Nouveau bureau commercial
à MONACO

 

Boutique NBC en ligne

 

BOUTIQUE NBC EN LIGNE

"AMESIS"